Salwa

Salwa, la vie, les gens n’ont plus de lumière
Salwa, le temps s’écoule en laissant derrière
Salwa, les traces d’un monde assez ordinaire
Salwa, pourtant, pour toi, il fut éphémère
 
Salwa, ma sa, ma sa, ma Salwa
Salwa, ma sa, ma sa, ma Salwa
 
Salwa, le vent, la pluie ne peuvent plus te faire
Salwa, ce qu’ils te faisaient naguère
Salwa, tu luttes en vain et tu désespères
Salwa, ma belle ne te jette pas la pierre
 
Salwa, ma sa, ma sa, ma Salwa
Salwa, ma sa, ma sa, ma Salwa
 
Recueillie sur la pierre
Pour une fois les anges 
Te voient toute entière
Et la vie qu’on enterre 
Survie sans louange
Dans ton cœur amer
 
Salwa, parfois tu ris et tu te libères
Salwa, le temps nous aide à y voir plus clair
Salwa, le sentiment qui reste présent
Salwa, se lit dans leurs yeux d’enfant
 
Salwa, ma sa, ma sa, ma Salwa
Salwa, ma sa, ma sa, ma Salwa
 
Recueillie sur la pierre
Pour une fois les anges 
Te voient toute entière
Et la vie qu’on enterre 
Survie sans louange
Dans ton cœur amer
 
Salwa, ma sa, ma sa, ma sa, ma Salwa
Salwa, ma sa, ma sa, ma Salwa

Laisser un commentaire